Diviseur de tension


Un générateur de fem E débite dans un potentiomètre à variation linéaire de résistance totale R = 1000 Ω. Le curseur délimite deux résistances R1 et R2 telles que :
R1 + R2 = R, R2 = k.R, R1 = (1 – k).R
Une résistance de charge Ru est connectée entre la masse et le curseur du potentiomètre.
Si la valeur de Ru est beaucoup plus grande que celle de R, la dérivation prélève un courant négligeable devant celui qui circule dans le potentiomètre.

L'ensemble forme un diviseur de tension idéal. La tension aux bornes de la charge Ru est V = E.R2 / R
V varie linéairement avec la position du curseur.

Si par contre cette condition n'est pas réalisée, la tension aux bornes de la charge varie encore entre 0 et E mais cette fois de façon non linéaire.

Exercices :
Calculez le courant dans Ru et la tension V en fonction des valeurs des éléments du circuit.
Vérifiez le résultat de vos calculs avec les valeurs des courants et tension affichés par le programme.
Calculez aussi la puissance dissipée dans les résistances R1 et R2.
Cherchez l'équivalent Thévenin de l'ensemble générateur-potentiomètre.
En déduire le courant qui circule dans Ru et la valeur de la tension V.

Utilisation :
Déplacez le curseur du potentiomètre en le glissant avec la souris.
Les appareils de mesure sont supposés être idéaux : Résistance nulle pour les milliampèremètres, infinie pour le voltmètre.
L'index k du curseur est affiché ainsi que les valeurs des résistances R1 et R2.
Une liste permet le choix de la résistance de charge.